L’ÉCRAN ET CE QUI LUI FAIT ÉCRAN

http://nt2.uqam.ca/atelier/delineaire/lecran_et_ce_qui_lui_fait_ecran_0?utm_source=feedburner&utm_medium=twitter&utm_campaign=Feed%3A+veillepmounier+%28Piotrr%27s+shared+items+in+Google+Reader%29

Il y a six ans, lorsque j’ai commencé à travailler au répertoire d’oeuvres hypermédiatiques du NT2, la légitimité des pratiques littéraires numériques était loin d’être acquise, et sans doute cela était-il encore plus vrai dans le contexte francophone. Il y avait bien sûr déjà quelques classiques en langue anglaise [1], et à côté de ceux-ci, une poignée de théoriciens qui insistaient sur l’originalité de ces oeuvres, mais aussi sur la manière avec laquelle elles s’inscrivaient naturellement dans l’histoire des genres littéraires. Ainsi, Joyce écrivait à la suite de Calvino, Borges et Roussel, et il était important de souligner la parenté entre certains canons du monde de l’imprimé et les premières tentatives de littérature à l’écran. À l’époque, l’une des missions de la recherche était tout simplement d’affirmer l’existence de la littérature numérique, mais aussi de valoriser ces pratiques émergentes en affirmant leur validité. Le discours critique creusait essentiellement l’aspect technique de ces écritures, investissant notamment les enjeux soulevés par la fragmentation induite par l’utilisation d’hyperliens. Ce versant de la production littéraire numérique où règnel’hypertexte, il me semble, côtoie aujourd’hui des pratiques d’écritures moins formalistes ou avant-gardistes. Il s’agit plutôt d’un passage massif de l’écrit à l’écran, les formes les plus traditionnelles migrant du monde de l’imprimerie vers celui du Web. C’est précisément ce mouvement qui m’intéresse ici.

via @stephaniewojcik

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.