Éc(h)o-logie du refus: l’appropriation critique à l’ère du capitalisme culturel | Philopolis Montréal

See on Scoop.itLe BONHEUR comme indice d’épanouissement social et économique.

Si l’écologie est la science des relations d’êtres vivants à leur milieu, de leur manière d’habiter (« oïkos »), voire de demeurer les uns auprès des autres, alors la question qu’elle engage est celle de savoir ce que c’est que d’habiter un mondelorsque la constitution de nous-mêmes, autrement dit notre individuation psychique, esthétique et politique, se trouve remise en cause par les données d’une nouvelle révolution industrielle : celle d’un capitalisme culturel reposant sur de nouvelles technologies du savoir et de la bêtise. Technologies qui, fonctionnalisées par un appareil capitaliste, peuvent limiter, voire enserrer l’objectivation des rapports sociaux en différents lieux et temps en ce qu’elles permettent de les rapporter à des schémas représentatifs prédéfinis et valorisables (sensationnalisme des médias privés et publics, espaces numériques de commentaires et d’échanges d’opinions, sondages et méthodes statistiques, etc.) dont les positions et dispositions sont préalablement déterminées et où chacune et chacun est sommé-e de rester à sa place. Technologies qui, cependant, constituent tout aussi bien un des moyens de dissoudre les repères de la certitude établie (established) sur l’objectivité sociale, de par des usages critiques (humanités numériques, usages politiques et esthétiques des nouveaux moyens de partages et de création de données) dont nous ne savons pas encore tout ce qu’ils peuvent, dans la perspective d’un questionnement de type pharmacologique.

See on www.philopolis.net

A propos de l’Association CONCERT-URBAIN

L’association Concert-Urbain est spécialisée dans la mise en œuvre de projets multimédias à vocation sociale. Internet est le support de notre intervention. C’est un moyen d’initiation aux nouvelles technologies, c’est un moyen d’intégration et de valorisation des cultures, c’est un pont entre les citoyens et leurs représentants. Nos actions comportent trois aspects distincts : • former ceux qui le souhaitent à l’usage des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication ; • bâtir des outils adaptés aux besoins de la concertation ; • renforcer le tissu social en encourageant l’expression personnelle et citoyenne. A cette vocation sociale s'ajoute le souhait d'expérimenter des plateformes techniques innovantes, qui privilégient la rencontre et le débat. Notre équipe inclut des artistes, des musiciens, des sociologues et des journalistes. Aucun n’est salarié ; nous travaillons « par projet ». Voir notre page FACEBOOK pour les dernières infos ! https://www.facebook.com/Concert-Urbain-216943278327209/
Cet article a été publié dans associatif. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s