Nigel Thrift : Les villes « sensibles » seront-elles animées de sentiments ?

See on Scoop.itLe BONHEUR comme indice d’épanouissement social et économique.

Nigel Thrift est géographe à l’université de Warwick au Royaume-Uni. “On parle beaucoup pour évoquer l’avenir de nos villes de “villes sensibles”, de villes animées de sentiments ? Mais que signifie ce mot de sensible ?” s’interroge Nigel Thrift sur la scène de Lift France.

L’écrivain Peter Ackroyd qui a écrit une biographie de Londres a expliqué que Londres était devenue une partie du monde naturelle. Et c’est ainsi qu’on devrait concevoir la ville, estime Nigle Thrift, comme un ensemble de forces qui agissent dans le monde naturel. Les villes sont devenues des mondes d’objets. Certains anthropologues ont calculé que dans la vie d’un Occidental moyen, chacun négocie environ avec quelque 20 000 objets. Des objets dont l’avenir est de devenir interconnectés, dont chacun aspire à devenir à la fois un capteur et un activateur, un objet sensible à son environnement dont la mise en réseau va rendre nos villes sensibles.

See on meridianes.org

A propos de l’Association Concert Urbain

L'association Concert-Urbain mène une action originale afin de mettre les nouvelles technologies au service du dialogue et de la concertation sociale. http://www.concert-urbain.org
Cet article a été publié dans associatif. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s