– Le Futurisme : l’éternelle VITESSE La Trempe

See on Scoop.itLe BONHEUR comme indice d’épanouissement social et économique.

On aime à rap­peler que nous sommes la géné­ra­tion pressée, inca­pable de prendre son temps. Le monde tourne trop vite et nous jon­glons d’une info à nos textos, d’une chaîne de télé à un onglet. Les titres défilent sur notre iPod, on ne prend pas la peine de finir une chanson qu’on en com­mence une autre. On veut être pom­pier un beau jour et le len­de­main créer sa boite. Nous sommes les enfants de la vitesse… C’est jus­te­ment l’occasion de revi­siter le Mani­feste du futu­risme, publié en France le 20 février 1909. Rédigé par le poète ita­lien Filippo Tom­maso Mari­netti, le Mani­feste est une longue poésie, un tissu de vio­lence qui déclare la guerre au monde ancien. Et une pre­mière sen­sa­tion se dégage du Mani­feste : l’éternelle vitesse.

 

1909. Titre d’un poème de Guillaume Apol­li­naire qui écrit :

“Le fer était leur sang la flamme leur cerveau

J’aimais j’aimais le peuple habile des machines”

See on latrempe.com

A propos de l’Association Concert Urbain

L'association Concert-Urbain mène une action originale afin de mettre les nouvelles technologies au service du dialogue et de la concertation sociale. http://www.concert-urbain.org
Cet article a été publié dans associatif. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s