Alain Damasio : « Le HACKER est l’homme cultivé du présent et du futur »

Dans son nouveau numéro, sorti en kiosques le 15 juin dernier, Usbek & Rica se demande si, en produisant des mondes futurs prenant la forme de descriptions outrancières du système capitaliste, la science-fiction n’est pas la plus efficace des contre-cultures. À cette occasion, la journaliste Anne de Malleray a rencontré l’écrivain français Alain Damasio pour parler de science-fiction et de contre-pouvoir, de Nietzsche et de transhumanisme, nouvelle religion d’un monde en voie de dévitalisation.


« Le transhumanisme, c’est juste un déficit, un handicap intime. »


« La SF est fondamentalement un art critique. »


« Je n’ai pas de téléphone portable car ça représente à mes yeux une régression psychanalytique majeure. »


« À travers les techniques de contrôle, c’est notre rapport au monde qui se dématérialise. »


« J’attends encore le robot qui va marcher sur une plage de galets sans se casser la gueule… »


« Qui aurait parié un kopek sur le SMS en 1990 ? »


Source: usbek-et-rica.fr

See on Scoop.itLe BONHEUR comme indice d’épanouissement social et économique.

Advertisements

A propos de l’Association Concert Urbain

L'association Concert-Urbain mène une action originale afin de mettre les nouvelles technologies au service du dialogue et de la concertation sociale. http://www.concert-urbain.org
Cet article a été publié dans associatif. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s