[« économie partagée »…?] L’UBÉRISATION du travail, nouveau défi social

On les appelle les gig workers, ainsi appelés, car ils travaillent comme un musicien va sur scène et fait un « gig ». Ils sont conducteurs pour Uber, hôtes pour Airbnb, livreurs pour Instacart, ou encore coursiers pour TaskRabbit. Tous ces acteurs de la nouvelle « économie partagée » sont-ils leurs propres maîtres ou au contraire sont-ils exploités par les entreprises ? Tel est le défi de cette nouvelle économie, fondée sur Internet. Car, si ces nouveaux emplois offrent une grande liberté pour ceux qui les occupent, ils n’ont en contrepartie, aucune sécurité ni prestations sociales. Et le phénomène ne cesse de grossir : près de 18 millions de personnes aux États-Unis tirent désormais une part significative de leurs revenus d’emplois non traditionnels et ils sont 12,5 millions à avoir ce genre d’emploi à temps partiel, selon MBO Partners, une entreprise qui apporte ses services à des sous-traitants.

Une autre étude, réalisée par le groupe de logiciels financiers Intuit, indique que de 25 % à 30 % de la population active américaine est précaire et que 80 % des grandes entreprises ont l’intention de développer leur utilisation de la « main d’oeuvre flexible ». Selon cette étude, 40 % de la population active américaine pourrait être en situation de précarité en 2020.

Sourced through Scoop.it from: www.lepoint.fr

See on Scoop.itactions de concertation citoyenne

A propos de l’Association CONCERT-URBAIN

L’association Concert-Urbain est spécialisée dans la mise en œuvre de projets multimédias à vocation sociale. Internet est le support de notre intervention. C’est un moyen d’initiation aux nouvelles technologies, c’est un moyen d’intégration et de valorisation des cultures, c’est un pont entre les citoyens et leurs représentants. Nos actions comportent trois aspects distincts : • former ceux qui le souhaitent à l’usage des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication ; • bâtir des outils adaptés aux besoins de la concertation ; • renforcer le tissu social en encourageant l’expression personnelle et citoyenne. A cette vocation sociale s'ajoute le souhait d'expérimenter des plateformes techniques innovantes, qui privilégient la rencontre et le débat. Notre équipe inclut des artistes, des musiciens, des sociologues et des journalistes. Aucun n’est salarié ; nous travaillons « par projet ». Voir notre page FACEBOOK pour les dernières infos ! https://www.facebook.com/Concert-Urbain-216943278327209/
Cet article a été publié dans associatif. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s