[“URBICIDE”, le “meurtre rituel des villes”] Face à l’urbanité qui se délite – Demain La Ville –

Difficile de définir précisément ce qu’est l’urbanité. Au sens contemporain, le terme désigne “ce qui fait une ville”. On ne saurait être plus flou, et plus juste en même temps. Sa seconde définition apporte un éclairage plus précis : l’urbanité désignerait ainsi “la politesse fine et délicate, les manières dans lesquelles entrent beaucoup d’affabilité naturelle et d’usage du monde” (1). Clairement, les actes de vendredi soir n’avaient rien d’affable.

En prenant pour cible des cafés et des restaurants, en plus d’une salle de concert et d’un stade, les assaillants ont tenté de briser cette urbanité. Et cela porte un nom : “urbicide”, le “meurtre rituel des villes”, selon l’ancien maire de Belgrade Bogdan Bogdanovic (2). Le néologisme, forgé dans les années 60 et popularisé dans les années 90 avec la Guerre de Yougoslavie, désigne la manière dont certaines armées s’évertuaient à détruire des portions entières de ville, sciemment et littéralement, “comme si la ville était l’ennemi parce qu’elle permettait la cohabitation de populations différentes et valorisait le cosmopolitisme” (3).

De nombreux écrits ont été publiés ce week-end pour rappeler le caractère relativement cosmopolite des quartiers parisiens concernés vendredi. Les terroristes auraient pu s’attaquer, en effet, à des lieux plus symboliques ou plus peuplés de la capitale – c’était d’ailleurs l’objectif du Stade de France. Longtemps, c’est comme cela que le terrorisme a semblé fonctionner. Mais en choisissant les rues parfois étriquées du Xe et du XIe arrondissement, en ciblant la salle du Bataclan, l’objectif était clair : assassiner la ville dans ce qu’elle a de plus affable, ses convivialités.

Sourced through Scoop.it from: www.demainlaville.com

See on Scoop.itURBANmedias

Publicités

A propos de l’Association CONCERT-URBAIN

L’association Concert-Urbain est spécialisée dans la mise en œuvre de projets multimédias à vocation sociale. Internet est le support de notre intervention. C’est un moyen d’initiation aux nouvelles technologies, c’est un moyen d’intégration et de valorisation des cultures, c’est un pont entre les citoyens et leurs représentants. Nos actions comportent trois aspects distincts : • former ceux qui le souhaitent à l’usage des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication ; • bâtir des outils adaptés aux besoins de la concertation ; • renforcer le tissu social en encourageant l’expression personnelle et citoyenne. A cette vocation sociale s'ajoute le souhait d'expérimenter des plateformes techniques innovantes, qui privilégient la rencontre et le débat. Notre équipe inclut des artistes, des musiciens, des sociologues et des journalistes. Aucun n’est salarié ; nous travaillons « par projet ». Voir notre page FACEBOOK pour les dernières infos ! https://www.facebook.com/Concert-Urbain-216943278327209/
Cet article a été publié dans associatif. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s